Tout savoir sur l’électricité

Comprendre l’électricité

Tension - Puissance - Intensité

Voici quelques clefs pour mieux comprendre le vocabulaire de l’électricité.

VOUS POUVEZ ENTENDRE OU LIRE
IL FAUT COMPRENDRE

Votre compteur a enregistré 90 kilowattheures

Votre compteur a enregistré une consommation d’énergie de 90 kWh

Votre logement est alimenté en 220 Volts

Votre logement est alimenté à la tension de 220 V

Votre disjoncteur est réglé à 30 Ampères

Votre disjoncteur est réglé à une intensité de 30 A

Vous disposez de 6 kilowatts ou 6,6 kilovoltampères (kVA)

Vous disposez d’une puissance de 6,6 kVA (kilovoltampères)

Pour comprendre, comparons avec l’eau

Les caractéristiques de l’eau dans un tuyau se rapprochent de celles de l’électricité dans un fil, en voici quelques exemples :

Tension

La tension permet au courant de circuler, comme la pression permet à l’eau de jaillir d’une canalisation. Elle se mesure en Volt (V).

Intensité

L’intensité caractérise le courant qui circule, comme le débit caractérise l’eau qui s’écoule. C’est la quantité d’électricité qui traverse un conducteur pendant une seconde. Elle se mesure en Ampère (A).

Puissance

La puissance, se définit à partir de la tension et de l’intensité, comme la force d’un jet d’eau se définit à partir de la pression et du débit. En multipliant la tension par l’intensité, vous obtenez la puissance. Elle se mesure en Watt (W) ou en kilowatt (kW). La puissance de votre compteur s’exprime en kVA, ce qui correspond à la puissance garantie de courant alternatif – 1kVA ≈ 0,85kW

Energie

L’énergie, c’est votre consommation. Elle est enregistrée par votre compteur. Vous obtenez la consommation d’un appareil en multipliant sa puissance (en kilowatt) par sa durée d’utilisation (en heures). Elle se mesure en kilowattheure (kWh). Ex : 1 kWh, c’est l’énergie consommée par un appareil d’une puissance de 1 kW pendant une heure.

Caractériser la qualité de l’énergie

LA QUALITÉ DE L’ÉNERGIE ÉLECTRIQUE DÉPEND :

  • de la qualité de l’énergie livrée au point de raccordement par le distributeur ENERCAL
  • des caractéristiques de votre installation intérieure

LA NON QUALITÉ DE L’ÉNERGIE ÉLECTRIQUE SE CARACTÉRISE PAR :

  • des coupures longues ou brèves dont on mesure la durée cumulée par an et par client sur une zone géographique
  • l’altération du signal électrique (micro-coupures, surtensions, papillonnements…)
Afficher la suite

Cause des coupures longues

Causes de l’atération du signal

Accidents de la circulation ou de chantiers.

Évènements atmosphériques (foudre, vents violents…)

Perturbations issues d’installation des clients raccordés.

Défaut d’élagage, pannes ou défaillances techniques…

Ces phénomènes se propagent sur le réseau et altèrent la qualité du signal fourni à la clientèle.

Mesures à prendre

PAR ENERCAL

Pour garantir une qualité optimum de l’électricité distribuée, ENERCAL…

  • enregistre et suit les perturbations dans les postes sources et sur les lignes moyenne tension,
  • prend toutes les mesures nécessaires pour équilibrer les éventuels déphasages,
  • réalise régulièrement des investissements pour le réaménagement des réseaux et leur renforcement,
  • met en oeuvre un programme d’élagage pour limiter les risques de perturbations liées à la végétation.

PAR LES CONSOMMATEURS

Pour garantir une bonne qualité de votre alimentation électrique, il convient :

  • que vos installations intérieures soient conformes à la norme NF C15-100 qui prescrit les types de protections électriques à mettre en œuvre contres les surtensions temporaires et les baisses de tension.
  • que vos équipements répondent aux normes européennes de construction,
  • de protéger votre installation électrique à l’aide entre autre d’un onduleur et d’un parasurtenseur.

L’onduleur assure temporairement la continuité d’alimentation en cas de coupure.

Le parasurtenseur protège contre les surtensions ponctuelles.

En cas de soupçon de non-qualité de fourniture

1

Déclarez votre plainte en contactant votre agence Enercal,

2

Un technicien vous contacte et définit la nature des perturbations et les compare avec les relevés des perturbations enregistrées sur les réseaux.

3

Si les perturbations subies par le client n’ont pas de rapport avec celles relevées, trois actions pourront être déclenchées :

A

Une inspection du réseau basse tension vous alimentant sera conduite.

B

Un enregistreur de qualité sera posé puis analysé

C

Un enregistreur pourra être mis à votre disposition pour vérifier votre installation intérieure

Les CEM, ou champs électromagnétiques

Depuis une trentaine d’années, on s’interroge sur les effets que les CEM issus des ouvrages de transport d’énergie électrique pourraient avoir sur la santé.

Où trouve-t-on des CEM ?

Les sources possibles de champs électromagnétiques sont de deux types :

  • Les sources naturelles, tels le champ magnétique terrestre et le champ électrique statique atmosphérique.
  • Les sources liées aux applications électriques, qu’il s’agisse des appareils qui consomment de l’électricité (par exemple les appareils électriques domestiques) ou qui servent à la transporter (lignes, câbles et postes électriques).

Comment quantifier un CEM ?

Les tableaux suivants comparent les valeurs des champs électriques et magnétiques produits par les conducteurs des lignes électriques avec des appareils ménagers.

CHAMPS ÉLECTRIQUES EN VOLTS PAR MÈTRE (V/m)

Rasoir ≈0
Ordinateur ≈0
Grille-pain = 40
Téléviseur = 60
Chaîne-Hifi = 90
Réfrigérateur = 90
Ligne haute tension 90 000 volts = 100
Ligne très haute tension 400 000 volts = 200
Couverture chauffante = 250

CHAMPS MAGNÉTIQUES EN MICRO TESLAS (EN µT)

Réfrigérateur = 0,30
Grille-pain = 0,30
Chaîne-Hifi = 40
Ligne haute tension 90 000 volts = 60
Ligne très haute tension 400 000 volts = 90
Ordinateur = 90
Téléviseur = 100
Couverture chauffante = 200
Rasoir = 250

Il s’agit de valeurs maximales mesurées à 30 centimètres (sauf pour les appareils qui impliquent une utilisation rapprochée, ex : un rasoir). Dans le cas des ouvrages de transport 150 000 V actuellement exploités en Nouvelle-Calédonie, les valeurs des champs électriques et magnétiques sont les suivantes :

XXX énergétique XXX énergie

Les valeurs de CEM des lignes électriques indiquées dans les graphiques ci-dessus sont des valeurs maximales calculées dans les conditions les plus défavorables de transit d’intensité.

Conclusion

Les valeurs calculées à proximité des lignes exploitées en Nouvelle-Calédonie sont largement en deçà des valeurs maximales fixées par la recommandation européenne du 12 juillet 1999.

Les courbes montrent que les valeurs des champs sont fortement atténuées lorsqu’on s’éloigne de l’ouvrage. A 20 m de l’axe des lignes, on retrouve des valeurs du même ordre de grandeur que celles rencontrées dans un environnement résidentiel ou de bureau.

Champs électriques Champs électromagnétiques
Unité de mesure Volt par mètre (V/m) micro Tesla (µT)
Recommandations européennes du 12/07/99 5 000 V/m 100 µT
Masquer